Aller au contenu


CR du 16 octobre 2016 « Les Asperges » (Hérault)

Participants : Cécile, Christophe, Guy, Ludo, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte

Jean Marie et Claire. Christian retourne aux Ecossaises avec un couple de jeunes.

C’est donc guidé par Christophe muni de la précieuse clef que nous arrivons jusqu’au trou. Toujours pas de grand puits… toujours atmosphère chaude, des passages plus ou moins larges et … les merveilleuses concrétions bleues. On cassecroûte entouré des bijoux de dame Nature. La rivière où Christophe joue au photographe, un autre style mais très beau. Bertrand et Annick sont ressortis un peu avant. On prend le chemin du retour. Ludo et Christophe qui rentre chez lui sortent directement. J. Marie, Claire, Lolo, Guy et moi rejoignons une galerie (?) qui part sur la gauche en remontant. On s’embête un peu dans un passage vertical étroit pour redescendre et s’apercevoir qu’un shunt a été fait et qu’on se trouve à 1m50 des kits !

Les limiers devant nous amènent dans une salle du bleu mais aussi du blanc, du jaune, du vert .On irait presque goûter pour voir si ça n’est pas de la menthe givrée. Il se fait tard. On rentre TPST pour nous de 6h15

Christophe , Jean Marie, Claire et Michel partent avant le repas du soir. Brigitte

film: les Asperges

les Asperges- photo Christophe Tscherter

Bleu... les Asperges- photo Brigitte

menthe à l'eau, les Asperges- Photo Brigitte

Publié dans classique, photo. Tagué avec .

Matin du 15 octobre: Les sources du Rautely , après Midi P.N. 77 (Hérault)

Participants :

Christophe, Cécile, Guy, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte, (Ludo reste au gîte pour ménager ses genoux)

Jean Marie, Claire, Michel, Lionel

Grand ciel bleu, marche d’approche directement du gîte, arrivée aux sources, petite grimpette de 10m pour trouver la porte. Pas de matos, une descente dans un boyau pour arrivée dans une salle où de la mousse de crue nous prouve que la veille ça devait être très tumultueux ici. On remonte un peu, quelques gours, une belle galerie horizontale ou presque… de l’eau qui monte bien au-dessus des bottes et c’est le retour pour aller manger au gîte. TPST ? 1h30 ?

source du Rautely- Photo Michel Renda

Après midi, toujours les mêmes avec Ludo + un jeune couple du coin qui vient tester la spéléo

Casse croûte dehors au soleil, à nouveau petite balade du gîte pour rejoindre le PN 77. Cette fois pas de porte plutôt une trappe. Descente avec échelles, barreaux, galerie plutôt ovoïde au départ, des bouts de cordes en main courante ou avec des nœuds pour aider pour certaines remontées ou descentes. Une roche plus ocre que noire par rapport « aux Sources » du matin. Des salles ou des galeries avec des plafonds très concrétionnés qui obligent à progresser avec prudence. Petit tour jusqu’au siphon amont puis le siphon aval avec quelques poses photos plus ou moins humides. TPST ? 3h30 ?

Retour et sortie du trou avec toujours le ciel bleu… et l’apéro un peu moins tôt que la veille.

Brigitte

film: PN 77

P.N. 77 - photo Michel Renda

Publié dans classique, photo. Tagué avec , .

CR du vendredi 14 octobre 2016 WE Hérault Olargues (les Ecossaises )

Participants : Ludo, Guy , Laurent S.,Bertrand, Annick, Brigitte

Jean Marie, Claire et notre Hôte Michel

Le soir nous rejoindrons Cécile et Christophe

Départ la veille dans la journée pour Bertrand et Annick avec le fourgon bien encombré des caisses  pour tout ce qui est hydratation et cartons pour le plus consistant. Ils nous tiendront informés de l’état des routes sur leur passage.

Puis à la sortie du travail le soir pour Lolo qui me prend avec mes affaires et mes deux glacières (eh oui 4 jours pour une dizaine…) dans sa nouvelle occasion modèle 4X4 qui se trouve du fait déjà bien chargée. On récupère Ludo et Guy à Corbas, un petit tétris pour tout faire rentrer. Et c’est parti malgré l’alerte rouge concernant les pluies sur l’Hérault…

Pas de route véritablement inondée mais que d’eau ! Des gerbes magnifiques s’élèvent sur les côtés sans parler du torrent sur la piste avant d’arriver au gîte de la Salle où Michel R. nous accueille avec un bon feu un peu avant 1h du matin.

Vendredi Jean Marie et Claire nous rejoignent pour le café pas très matinal… et nous voici partis pour les Ecossaises. Il pleut un peu, mais de beaux torrents traversent encore la route, on imagine la veille !

Une marche d’approche d’environ 30mn et nous y voici. Michel a la clef magique, la porte s’ouvre

Trou chaud… bien vite on y transpire, équipement bien différent de chez nous peu de corde, échelle et de la ferraille pour remplacer. Quelques petits passages étroits, un ou deux petits ramping avec des voutes pleine de concrétions en alternance avec des zones plus spacieuses voir de beaux volumes. Une progression dans l’ensemble plutôt horizontale dans plusieurs galeries avec quelques grimpettes ou descentes parfois bien humides. Pour arriver vers de belles concrétions multicolores dont certaines sont teintées de bleu assez soutenu, mais aussi du blanc pur, du rouge, de l’ocre, des gours , des draperies… Bref , il y en a pour tous les goûts. Mais atmosphère très humide, l’objectif de l’appareil photo n’arrête pas de s’embuer. Casse croûte sous terre.  TPST ? 4h30 ?

Retour au gîte où l’appéro commence tôt…. La paëlla est prête quand Cécile vers 21h30 puis Christophe arrivent.

Brigitte

film: les Ecossaises


Publié dans classique, photo. Tagué avec .

Oh, my god ! A special US gazette…

De décembre 2015 à juin 2016, Annick et Bertrand ont séjourné au New-Jersey, dans le cadre d’une mission d’Annick comme chef de projet pour une grande entreprise du secteur pharmaceutique. Ils en ont profité pour visiter quelques bribes du karst du vaste territoire américain !

Leur périple en 5 actes…

C’est ICI pour lire la Gazette spéciale US des Tritons globe-trotters (8,6 MO).

Publié dans publication. Tagué avec , , .

Celle-là, elle est bien aussi…

Elle est chouette, la Gazette,

De septembre et du fond du méandre

Elle sera et pour ses membres

Et pour les lecteurs abonnés au fil

Des Tritons l’antichambre

De la spéléologie mondiale le nombril.

Enjoy !

Publié dans actualité, publication. Tagué avec .

Mardi 7 juin 2016 Spéléologie – Roche Chalve (Rencurel – 38)

Participants Tritons : Charles Buttin, Cécile Pacaut

Participants SGCAF : Christian Carrez

TPST : 6h30

Développement : 4300m

Profondeur : -156m

Bibliographie : Scialet (2000)

Décidément cette sortie nous aura donné du fil à retordre. Après une séquence avortée pour cause de secours à Grotte Roche la semaine précédente, nous voilà encore bien en retard ce jour et on arrive quand même à rentrer dans le trou à 17h30, groumpf…

Vu que la topo et le descriptif sont restés dans la cave depuis la semaine précédente, on grenouille un peu dans les divers diverticules du début du trou avant de nous engager franchement là où on n’aurait pas dû hésiter !

Le cheminement est évident, varié, jamais difficile, plutôt agréable et finalement il y a plein de choses à voir et à montrer jusqu’à la rivière elle aussi sympathique (parcours dans le sénoniens à silex en suivant le pendage, alternant profil de conduite forcée et d’effondrement). On a bien aimé et on reviendra bien volontiers avec des débutants (il faut prévoir d’adapter l’équipement en conséquence).

Une fois en bas, on organise tout notre barda pour la mission rééquipement / sécurisation / dépollution qui nous a été confiée…

On termine donc l’équipement de la MC poursuivant l’enfilade E18 + E4 en haut du méandre. Puis on reprend l’équipement E4 + MC au bout du méandre du courant d’air. Au retour, on évacue ce qu’on a déposé comme cordes + les cordes déposées lors de la mission précédente en bas de l’escalade E18 + E4.

ACCES

UTM31T – 696389 – 4996473 – 1440m

Depuis Méaudre, prendre la route forestière des Narces. Laisser la voiture au niveau du virage recoupant la Combe du Furon au lieu dit « La Vira »

Prendre à pied la piste forestière qui part vers le sud, à la patte d’oie 50m plus loin suivre la piste de droite. Dépasser la clairière ; une centaine de mètres plus loin une sente évidente part sur la droite en direction de la falaise. Une fois à la falaise, le trou se situe en contrebas sur la droite : équiper l’accès au trou depuis les arbres à main droite une dizaine de mètres plus loin. Cécile

Remarque : En suivant la crête sur 150m vers le nord, on arrive à un joli Belvédère.

EQUIPEMENT

Obstacles Cordes Amarrages Observation

Accès (barre

rocheuse) C35 1 AN à 1AN â 1 AN à Attacher la corde aux 2S du toboggan

Toboggan C25 2S æ Facultatif

P5 C11 2S à 2S â

R3 C12 1AF + 1S (ou 1AF) en Y à 2S en Y â Facultatif

Toboggan C25 1 AN à 1S à 1S Très Facultatif

P3 de la Vire C35 Par le haut (étroit) : 2 AF à 1AF à 1AF à 1AN + 1S en Y â Par le bas : 1AN + 1S æ 2S â

P5 à 1AN (ou 2S) à 1S à 2S en Y â

R3 C15 2AN à 2S â Facultatif (descendre

sous le bloc à main droite)

C5 C12 1 AN 1 sangle en place en fixe au milieu de la cascade Facultatif

P18 + MC + P4

+ MC En fixe Escalades remontant depuis la rivière

E4 + MC En fixe Bout du méandre du courant d’air

A poursuivre

Publié dans classique. Tagué avec , , .

Et bim, une Gazette d’été !

Arrêtez-les, arrêtez-les !

C’est là pour les curieux : la gazette n°83 en pdf.

Publié dans actualité, publication. Tagué avec .

Vendredi 13 au lundi 16 mai 2016 Causse Méjean – Lozère

Participants Tritons : Brigitte Aloth, Ludo Nicoli, Jean Philippe Grandcolas, Christophe Tscherter.

Participants S.C.M.J.C. Rodez, Aveyron : Éric Boyer, Christian Rigal.

Participant Alpina Millau, Aveyron : Jean Louis Rocher dit Caillou.

L’objectif du we est de faire quelques clichés pour la publication Baumas, du CDS Aveyron, pour qui je fais la maquette, 15 ans d’explorations et 450 pages ! Après le désistement de Serge, nous abandonnons pour ce we l’idée d’aller faire quelques photos dans le P55 du Lacas vers -200, et dans le P90 de Corgnes.

Vendredi 13 mai : Départ de Saint Pierre de Chandieu vers 13h, arrivée vers 18h à Meyrueis, après avoir essuyé la pluie tout le long des 280km. Halte au gîte de La Draille, puis installation au camping « Le Jardin des Cévennes » dans un mobil-home.

Samedi 14 mai : La journée commence mal, nous nous faisons percuter par un véhicule descendant du Causse Méjean, mon véhicule étant plus robuste que celui de mon protagoniste, nous pouvons poursuivre la route ! Nous avons RDV à 9h30 à Riesse avec Christophe, notre unique photographe. RDV un peu plus loin avec Éric et Christian.

Aven de Can Plat, photo Ch. Tscherter.

Nous commençons la journée par une visite à l’aven de Can Plat (-147, Les Vignes), aven exploré entre 2014 et 2015. La cavité est équipée, Éric et Christian descendent les premiers pour faire une désobstruction au fond. Nous ferons 2 séances photos, une dans le P13 et une à -100 avant le méandre.

Nota de Brigitte : la sortie photos a failli être rapidement écourté suite à la chute du déclencheur de flash dans un puits, récupéré explosé, il a repris sa fonction, le we était sauf !   L a cavité est une succession de puits : 6, 17, 33 précédé d’un petit méandre agrandi, 13 et 15m ; le méandre qui fait suite, désobstrué et suivi de 4 petits puits jusqu’à -147.  TPST : 4h environ.                     film Can Pla

Casse-croûte et à proximité, repérage des avens des Plots 1 et 2, présence de spéléos du Spéléo Club des 4 Jeudis (Saint-Denis, 93).

Nous repartons à l’aven des Oules (-66, Saint Pierre des Tripiers) pour une photo du photogénique puits d’entrée (26m), les 2 cairns fait l’an dernier sont toujours en place !                                                                                                                                                                                      « Descendeurs » : Brigitte, Ludo, Christophe, Éric.                        film Aven des Oules

Puis nous allons à quelques kilomètres de là, à l’aven de Las Quiaoulas n°1 (-22, Les Vignes), pour un cliché du puits d’entrée de 15m. « Descendeurs » : Brigitte, Christian, Christophe, Éric.

Retour à Meyrueis.

Dimanche 15 mai : RDV à 10h30 vers l’aérodrome du Chanet avec Éric.

Séance photos dans l’aven des Loups (-203, Vébron), nouvel aven exploré en 2013 et 2014.

Participants Tritons : Brigitte Aloth, Ludo Nicoli, Jean Philippe Grandcolas, Christophe Tscherter.   Participant S.C.M.J.C. Rodez, Aveyron : Éric Boyer.

La cavité est équipée depuis jeudi soir par Caillou.   Les gars du Spéléo Club des 4 Jeudis (Saint-Denis, 93), nous suivront en rééquipant et iront vers le fond.

P10 d’entrée suivi d’un boyau terreux, P68 avec un pendule vers -20m, petit méandre qui frotte, P50 avec nouveau pendule vers -20, P12 dans la salle des Meringues (-70m environ), nous y faisons 2 séances photos, nous grimpons ensuite par 2 puits d’une dizaine de mètres dans la salle des Orgues, belle coulée blanche et perles, le sommet de cette salle est à quelques mètres de la surface, 2 séances photos, retour à la salle des Meringues pour une photo dans le P12 et retour vers la surface. TPST : 4h30 environ.

Aven des Loups, salle des Meringues, photo Ch. Tscherter.

Film Aven des Loups

A la sortie, nous retrouvons Maixent et Marinette Lacas, la mère de Maixent et Marinou.

Pause casse-croûte, nous quittons la famille Lacas pour une visite du chaos ruiniforme de Nîmes Le Vieux, entre Gally et L’Hom, Éric ne connaissait pas ! Retour sur Meyrueis par le col de Perjuret.

Le soir, visite de Philippe Lavabre (ex-vulcain) que Brigitte avait rencontré en Corse.

Lundi 16 mai : Rangement du mobil home. Éric s’en retourne sur Millau.

RDV avec Caillou à St Chély du Tarn à 10h30, nous sommes en avance, nous faisons les lézards au soleil dans ce joli village des bords du Tarn. Une fois notre guide arrivé, une agréable rando de 20 minutes nous conduit à la vaste entrée de la grotte de la Duganelle (2023m). Vaste galerie d’entrée, petites conduites forcées avec chicane, vaste salle sableuse, nous ferons 3 pauses photos. TPST : 2h environ.

Vers 14h, nous quittons Caillou et St Chély du Tarn. Nous éviterons les gros bouchons de soirée, à Givors à 17h ça commence déjà !

Nota : toutes ces cavités seront publiées dans la prochaine publication du CDS Aveyron, BAUMAS.

Compte-rendu de J.P.G.

Publié dans photo. Tagué avec , .