Aller au contenu


Si t’aimes bien te taper sur les doigts avec la massette, lis la Gazette !

C’est pas une mince affaire cette Gazette de juin, 24 pages, rien que ça ! On n’arrête pas un troupeau de tritons lancés au galop !

Toujours dans leur lancée, les Tritons s’activent avec plus ou moins de réussite dans diverses désobstructions, le travail est ingrat mais stimule les énergies ! Les sorties dans le Bugey ou la Chartreuse contrastent avec des sorties photos dans le Vercors ou les Causses, une expédition légère à Madagascar offre un côté exotique à ce printemps… Bon été. JPG

C’est là : page Gazettes ou là : Gazette n°87 (5,2 MO)

Publié dans publication. Tagué avec .

Expédition Anjohibe 2017 – Madagascar

L’expédition « Anjohibe 2017 » s’est déroulée du 29 avril au 8 mai 2017. Elle était constituée de quatre participants : Damien Grandcolas (Clan des Tritons et Association spéléologique des Hauts du Val de Saône), Alexandre Pont (Clan des Tritons), Fabien Darne (Clan des Tritons, Césame), Maryse Gueguen (spéléo libertaire).

Elle a eu lieu dans le secteur des grottes d’Anjohibe (dites aussi grottes d’Andranoboka), à 80 km au nord de Majunga (ou Mahajanga), sur le plateau de Mahamavo qui borde à l’Ouest la baie de la Mahajamba, dans le nord-ouest de Madagascar. Ce plateau consiste en un karst tabulaire de faible altitude (moins de 100 m), en grande partie couvert, qui semble ne présenter qu’une faible puissance de calcaire. A l’instar des grottes de Belobaka (situées à quelques km à l’est de Majunga), ces calcaires datent de l’Eocène, bien que dans un environnement géologique d’âge Crétacé.

Ce massif de faible ampleur est relativement facile d’accès en comparaison des grands tsingy. Une piste correcte permet de rallier Majunga en moins de 4h.

Les grottes d’Anjohibe sont visitées et aménagées partiellement depuis plus de 80 ans. La seule topographie existante jusqu’à présent et la plus complète était celle de Jacques de Saint-Ours, un géologue qui a beaucoup travaillé à Madagascar, elle date de 1952… Elle semblait n’être que partielle et de nombreuses rumeurs circulaient quant au trajet de la rivière.

Les objectifs étaient de :

1. Pointer précisément toutes les entrées de cavités du secteur et les reporter sur une carte ;

2. Refaire le lever topographique du réseau principal ainsi que des deux grottes annexes ;

3. Parcourir la totalité de la rivière et en dresser la topographie ;

4. Réaliser des photographies à visée esthétique et documentaire ;

5. Faire des observations scientifiques (mesure de conductivité, spéléogenèse…) ;

L’équipe est arrivée en deux vagues. Une première le samedi 28 avril en provenance de Mayotte directement à Majunga, une deuxième le dimanche soir via Tananarive depuis la France. Après les ultimes préparatifs nous sommes partis en 4×4 le lundi 1er mai pour Anjohibe.

Dès l’après-midi du lundi nous arpentions le terrain et pointions les entrées déjà connues.

Le mardi 2 mai, topographie de la grotte n°3, explorée par Rajaonarivelo en juin 1938 mais non topographiée (1 239 m).

Le mercredi 3 mai, topographie et exploration de la grotte n°2, partiellement explorée par le même Rajaonarivelo (1 231 m) et de la grotte n°4 (146 m), nouveau prolongement de la précédente.

Les jeudi 4 mai et vendredi 5 mai, topographie de l’axe principal de la grotte d’Anjohibe et de la totalité de la rivière (ruisseau Decary) (3 004 m).

Le samedi 6 mai, retour à Majunga, soirée festive.

Le dimanche 7 mai, retour de l’équipe métropolitaine à Tana. Le lundi 8 mai, fin de l’expédition.

Au total, ce sont 5 620 m de topographie qui ont été levés auxquels se rajoutent 1 860 m de reprise numérique de la topographie de 1952. La production topographique est donc de 7 479 m. Même si peu de véritable première a été faite, les objectifs ont été atteints et nous ramenons de quoi publier une nouvelle topographie des grottes d’Anjohibe ainsi que quelques sympathiques photographies.

Nous remercions Rivo John, guide et gérant de l’écolodge de la grotte pour son aide logistique sur le terrain et la Commission des Relations et Expéditions Internationale de la Fédération Française de Spéléologie pour son parrainage.

Publié dans exploration, expédition. Tagué avec , .

N’en jetez plus !

P… cong, encore une grassette, une galette, une garcette, une Gazette ! Les Tritons, y sont prolifiques, y produisent du bit et du pixel, et pas qu’un peu… Et avec une régularité de métronome les vieux qu’ils sortent leur PQ ! On dirait presque des Suisses, ou alors des gars d’la Yaute, bref, des coucous quoi ! Bon ben, j’m'en va lire leur torchon aux Tritons, parce que mine de rien, foi de diot, y’en a des infos là d’dans et des bonnes choses ! Et puis, partout dans l’monde y traînent leurs bottes ces cons et partout dans l’monde on lit leurs conneries. Ca f’rait un peu comme Tintin, mais en moins jeune et aussi plus sympa, moins facho, tu vois quoi. Aller, au suivant !

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , , , , , , , , .

Les premières Gazettes sont dans la boitre aux lettes !

Sur le blog Tritons, manquaient les 14 premières gazettes… voilà, le manque est comblé !

http://clan.des.tritons.free.fr/blog/?page_id=494

grâce au travail de scannage de Claude et Guy et la mise en blog de Fabien.

Merci à eux !

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , , .

Une nouvelle rubrique : les cahiers des Tritons

Depuis le 1er mai 1982, les comptes rendus des sorties spéléos du Clan des Tritons sont relatés dans des cahiers format écolier, sans interruption. A l’époque nous avions des réunions hebdomadaires et les comptes rendus étaient rédigés à cette occasion, dans des termes assez succincts. Étions-nous moins littéraires à l’époque ! C’est ainsi qu’il existe 6 cahiers à la calligraphie peu variée, sachant que j’en étais le principal rédacteur !

Voici donc le Cahier n°1 – Compte-rendu des sorties – Année 1982 pour inaugurer une nouvelle rubrique destinée à s’enrichir : « Les Cahiers des Tritons« .

JPG

Publié dans publication. Tagué avec .

La Gazelle de noëtte est dans le cocotier

C’est kiki qu’est perché ? Pour le savoir cliquez ICI ou ICI.

Signé : le père fouettard

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , .

CR du lundi 17 octobre « Les Pousselières » (Hérault)

Participants : Cécile, Ludo, Guy, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte

Dure journée qui débute… un an de plus, j’ai droit à une bise de tout le monde et on attaque le ménage et le pliage puisque c’est le dernier jour… Heureusement que Le fourgon est toujours là pour récupérer les cartons et les quelques bouteilles qui ont survécues au weekend. Tout fini par rentrer et c’est parti pour les Pousselières. Comme d’habitude on retrouve l’échelle à l’entrée pour descendre et débuter la progression dans la trémie. Un ultime passage une peu étroit et on aperçoit les premières concrétions. La salle du téléphone est plus que décorée… Un peu plus haut sur le côté droit une voute blanche de concrétions et au bout un mini lac, une petite iles, de superbes reflets, on y fait une pause sans se concerter tant la sérénité des lieux nous imprègne (dommage qu’une goutte d’eau  sur l’objectif perturbe le rendu du film…) Puis Lolo part en exploration trouve un passage, mais pas de topo, est ce que ça fait une boucle ou pas ? Une longue route nous attend, on fait donc raisonnablement demi-tour pour sortir. Un an de plus et mon genou gauche coince sérieusement et douloureusement plusieurs fois… 4 jours de sous terre limite à ne pas dépasser !

Repas 14h passées avec tout le confort du fourgon, table, eau pour se laver les mains…

Cécile passera rendre les clefs à Michel et filera sur Toulouse, Fourgon et 4×4 rentrent sur Lyon. TPST environ 3h. Brigitte

film: la Pousselière


le lac et ses reflets! dommage qu'il n'y ait pas un vrai photographe avec nous... photo Brigitte


Publié dans actualité.

CR du 16 octobre 2016 « Les Asperges » (Hérault)

Participants : Cécile, Christophe, Guy, Ludo, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte

Jean Marie et Claire. Christian retourne aux Ecossaises avec un couple de jeunes.

C’est donc guidé par Christophe muni de la précieuse clef que nous arrivons jusqu’au trou. Toujours pas de grand puits… toujours atmosphère chaude, des passages plus ou moins larges et … les merveilleuses concrétions bleues. On cassecroûte entouré des bijoux de dame Nature. La rivière où Christophe joue au photographe, un autre style mais très beau. Bertrand et Annick sont ressortis un peu avant. On prend le chemin du retour. Ludo et Christophe qui rentre chez lui sortent directement. J. Marie, Claire, Lolo, Guy et moi rejoignons une galerie (?) qui part sur la gauche en remontant. On s’embête un peu dans un passage vertical étroit pour redescendre et s’apercevoir qu’un shunt a été fait et qu’on se trouve à 1m50 des kits !

Les limiers devant nous amènent dans une salle du bleu mais aussi du blanc, du jaune, du vert .On irait presque goûter pour voir si ça n’est pas de la menthe givrée. Il se fait tard. On rentre TPST pour nous de 6h15

Christophe , Jean Marie, Claire et Michel partent avant le repas du soir. Brigitte

film: les Asperges

les Asperges- photo Christophe Tscherter

Bleu... les Asperges- photo Brigitte

menthe à l'eau, les Asperges- Photo Brigitte

Publié dans classique, photo. Tagué avec .