Aller au contenu


N’en jetez plus !

P… cong, encore une grassette, une galette, une garcette, une Gazette ! Les Tritons, y sont prolifiques, y produisent du bit et du pixel, et pas qu’un peu… Et avec une régularité de métronome les vieux qu’ils sortent leur PQ ! On dirait presque des Suisses, ou alors des gars d’la Yaute, bref, des coucous quoi ! Bon ben, j’m'en va lire leur torchon aux Tritons, parce que mine de rien, foi de diot, y’en a des infos là d’dans et des bonnes choses ! Et puis, partout dans l’monde y traînent leurs bottes ces cons et partout dans l’monde on lit leurs conneries. Ca f’rait un peu comme Tintin, mais en moins jeune et aussi plus sympa, moins facho, tu vois quoi. Aller, au suivant !

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , , , , , , , , .

Les premières Gazettes sont dans la boitre aux lettes !

Sur le blog Tritons, manquaient les 14 premières gazettes… voilà, le manque est comblé !

http://clan.des.tritons.free.fr/blog/?page_id=494

grâce au travail de scannage de Claude et Guy et la mise en blog de Fabien.

Merci à eux !

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , , .

Une nouvelle rubrique : les cahiers des Tritons

Depuis le 1er mai 1982, les comptes rendus des sorties spéléos du Clan des Tritons sont relatés dans des cahiers format écolier, sans interruption. A l’époque nous avions des réunions hebdomadaires et les comptes rendus étaient rédigés à cette occasion, dans des termes assez succincts. Étions-nous moins littéraires à l’époque ! C’est ainsi qu’il existe 6 cahiers à la calligraphie peu variée, sachant que j’en étais le principal rédacteur !

Voici donc le Cahier n°1 – Compte-rendu des sorties – Année 1982 pour inaugurer une nouvelle rubrique destinée à s’enrichir : « Les Cahiers des Tritons« .

JPG

Publié dans publication. Tagué avec .

La Gazelle de noëtte est dans le cocotier

C’est kiki qu’est perché ? Pour le savoir cliquez ICI ou ICI.

Signé : le père fouettard

Publié dans actualité, publication. Tagué avec , .

CR du lundi 17 octobre « Les Pousselières » (Hérault)

Participants : Cécile, Ludo, Guy, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte

Dure journée qui débute… un an de plus, j’ai droit à une bise de tout le monde et on attaque le ménage et le pliage puisque c’est le dernier jour… Heureusement que Le fourgon est toujours là pour récupérer les cartons et les quelques bouteilles qui ont survécues au weekend. Tout fini par rentrer et c’est parti pour les Pousselières. Comme d’habitude on retrouve l’échelle à l’entrée pour descendre et débuter la progression dans la trémie. Un ultime passage une peu étroit et on aperçoit les premières concrétions. La salle du téléphone est plus que décorée… Un peu plus haut sur le côté droit une voute blanche de concrétions et au bout un mini lac, une petite iles, de superbes reflets, on y fait une pause sans se concerter tant la sérénité des lieux nous imprègne (dommage qu’une goutte d’eau  sur l’objectif perturbe le rendu du film…) Puis Lolo part en exploration trouve un passage, mais pas de topo, est ce que ça fait une boucle ou pas ? Une longue route nous attend, on fait donc raisonnablement demi-tour pour sortir. Un an de plus et mon genou gauche coince sérieusement et douloureusement plusieurs fois… 4 jours de sous terre limite à ne pas dépasser !

Repas 14h passées avec tout le confort du fourgon, table, eau pour se laver les mains…

Cécile passera rendre les clefs à Michel et filera sur Toulouse, Fourgon et 4×4 rentrent sur Lyon. TPST environ 3h. Brigitte

film: la Pousselière


le lac et ses reflets! dommage qu'il n'y ait pas un vrai photographe avec nous... photo Brigitte


Publié dans actualité.

CR du 16 octobre 2016 « Les Asperges » (Hérault)

Participants : Cécile, Christophe, Guy, Ludo, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte

Jean Marie et Claire. Christian retourne aux Ecossaises avec un couple de jeunes.

C’est donc guidé par Christophe muni de la précieuse clef que nous arrivons jusqu’au trou. Toujours pas de grand puits… toujours atmosphère chaude, des passages plus ou moins larges et … les merveilleuses concrétions bleues. On cassecroûte entouré des bijoux de dame Nature. La rivière où Christophe joue au photographe, un autre style mais très beau. Bertrand et Annick sont ressortis un peu avant. On prend le chemin du retour. Ludo et Christophe qui rentre chez lui sortent directement. J. Marie, Claire, Lolo, Guy et moi rejoignons une galerie (?) qui part sur la gauche en remontant. On s’embête un peu dans un passage vertical étroit pour redescendre et s’apercevoir qu’un shunt a été fait et qu’on se trouve à 1m50 des kits !

Les limiers devant nous amènent dans une salle du bleu mais aussi du blanc, du jaune, du vert .On irait presque goûter pour voir si ça n’est pas de la menthe givrée. Il se fait tard. On rentre TPST pour nous de 6h15

Christophe , Jean Marie, Claire et Michel partent avant le repas du soir. Brigitte

film: les Asperges

les Asperges- photo Christophe Tscherter

Bleu... les Asperges- photo Brigitte

menthe à l'eau, les Asperges- Photo Brigitte

Publié dans classique, photo. Tagué avec .

Matin du 15 octobre: Les sources du Rautely , après Midi P.N. 77 (Hérault)

Participants :

Christophe, Cécile, Guy, Lolo, Bertrand, Annick, Brigitte, (Ludo reste au gîte pour ménager ses genoux)

Jean Marie, Claire, Michel, Lionel

Grand ciel bleu, marche d’approche directement du gîte, arrivée aux sources, petite grimpette de 10m pour trouver la porte. Pas de matos, une descente dans un boyau pour arrivée dans une salle où de la mousse de crue nous prouve que la veille ça devait être très tumultueux ici. On remonte un peu, quelques gours, une belle galerie horizontale ou presque… de l’eau qui monte bien au-dessus des bottes et c’est le retour pour aller manger au gîte. TPST ? 1h30 ?

source du Rautely- Photo Michel Renda

Après midi, toujours les mêmes avec Ludo + un jeune couple du coin qui vient tester la spéléo

Casse croûte dehors au soleil, à nouveau petite balade du gîte pour rejoindre le PN 77. Cette fois pas de porte plutôt une trappe. Descente avec échelles, barreaux, galerie plutôt ovoïde au départ, des bouts de cordes en main courante ou avec des nœuds pour aider pour certaines remontées ou descentes. Une roche plus ocre que noire par rapport « aux Sources » du matin. Des salles ou des galeries avec des plafonds très concrétionnés qui obligent à progresser avec prudence. Petit tour jusqu’au siphon amont puis le siphon aval avec quelques poses photos plus ou moins humides. TPST ? 3h30 ?

Retour et sortie du trou avec toujours le ciel bleu… et l’apéro un peu moins tôt que la veille.

Brigitte

film: PN 77

P.N. 77 - photo Michel Renda

Publié dans classique, photo. Tagué avec , .

CR du vendredi 14 octobre 2016 WE Hérault Olargues (les Ecossaises )

Participants : Ludo, Guy , Laurent S.,Bertrand, Annick, Brigitte

Jean Marie, Claire et notre Hôte Michel

Le soir nous rejoindrons Cécile et Christophe

Départ la veille dans la journée pour Bertrand et Annick avec le fourgon bien encombré des caisses  pour tout ce qui est hydratation et cartons pour le plus consistant. Ils nous tiendront informés de l’état des routes sur leur passage.

Puis à la sortie du travail le soir pour Lolo qui me prend avec mes affaires et mes deux glacières (eh oui 4 jours pour une dizaine…) dans sa nouvelle occasion modèle 4X4 qui se trouve du fait déjà bien chargée. On récupère Ludo et Guy à Corbas, un petit tétris pour tout faire rentrer. Et c’est parti malgré l’alerte rouge concernant les pluies sur l’Hérault…

Pas de route véritablement inondée mais que d’eau ! Des gerbes magnifiques s’élèvent sur les côtés sans parler du torrent sur la piste avant d’arriver au gîte de la Salle où Michel R. nous accueille avec un bon feu un peu avant 1h du matin.

Vendredi Jean Marie et Claire nous rejoignent pour le café pas très matinal… et nous voici partis pour les Ecossaises. Il pleut un peu, mais de beaux torrents traversent encore la route, on imagine la veille !

Une marche d’approche d’environ 30mn et nous y voici. Michel a la clef magique, la porte s’ouvre

Trou chaud… bien vite on y transpire, équipement bien différent de chez nous peu de corde, échelle et de la ferraille pour remplacer. Quelques petits passages étroits, un ou deux petits ramping avec des voutes pleine de concrétions en alternance avec des zones plus spacieuses voir de beaux volumes. Une progression dans l’ensemble plutôt horizontale dans plusieurs galeries avec quelques grimpettes ou descentes parfois bien humides. Pour arriver vers de belles concrétions multicolores dont certaines sont teintées de bleu assez soutenu, mais aussi du blanc pur, du rouge, de l’ocre, des gours , des draperies… Bref , il y en a pour tous les goûts. Mais atmosphère très humide, l’objectif de l’appareil photo n’arrête pas de s’embuer. Casse croûte sous terre.  TPST ? 4h30 ?

Retour au gîte où l’appéro commence tôt…. La paëlla est prête quand Cécile vers 21h30 puis Christophe arrivent.

Brigitte

film: les Ecossaises


Publié dans classique, photo. Tagué avec .